PATINA DE CONCOMBRE

Publié le par mitokola

Patina de concombre

 

 

A Rome, sous le règne de l'empereur Tibère (1er siècle après J.C.),

Marcus Gavius Apicius, cuisinier hors pair, réalisa la première codification

de la cuisine romaine et laissa un recueil culinaire, de quelques 500 recettes,

qui renferme des secrets gastronomiques qui ont présidé les festins des

plus grands patriciens romains de l'Empire durant quatre siècles au moins.

 

 

 

Patina : à l'origine ce terme désignait un type de plat de cuisson.

Par extension, il est devenu synonyme de la préparation elle-même

(combinant poissons, légumes ou fruits, toujours liés aux oeufs et cuits au

four avec ou sans bain-marie).

 

 

- 1 concombre

- 3 oeufs entiers

- 1 petit oignon blanc râpé

- 1 branche de livèche ou 1 pincée de livèche en poudre

- 1/2 c. à café de coriandre

- 1 pincée de sarriette en poudre ou fraîche

- 1/2 verre de vin blanc sec

- 3 c. à café de "garum" ou nuôc mam

- sel et poivre à votre goût

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

- Epluchez le concombre et faites bouillir une casserole d'eau salée,

 

- Faites blanchi la moitié du concombre épluché, réservez l'autre moitié,

 

- Egouttez le concombre blanchi et écrasez-le, mélangez-le à l'autre moitié,

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

- Ajoutez l'oignon râpé, la livèche, la coriandre et la sarriette, salez et poivrez

  selon vos goûts,

 

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

 

- Ajoutez le vin blanc sec et le nuôc mam, liez le tout avec les oeufs entiers,

 

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

 

- Disposez le tout dans un plat à four et préchauffez le four à 160°C,

 

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

 

- Enfournez pour 25 à 30 minutes environ, jusqu'à une coloration dorée,

 

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

 

- Dégustez ce plat bien chaud, dès la sortie du four,

 

- Ce plat peut être servi en entrée mais également accompagné d'un poisson ou

  d'une volaille,

 

 

 

 

Patina de concombre

 

 

 

- Le "garum" rapporté d'Extrême Orient est aujourd'hui l'équivalent du nuôc mam,

  produit de la fermentation de poissons en saumure, riche en iode et en sels

  minéraux, en vitamines et en protéines, et d'un pouvoir salant équivalent à celui

  du sel (1 c. à moka de nuôc mam vaut 1 pincée de sel...), Apicius le préférait à

  ce dernier, trop banal à son goût....

 

 

 

Très bon appétit....

Publié dans Entrée chaude

Commenter cet article

domi 20/10/2010 09:28



Bonjour Jacqueline, en fait c' est le tajine version ancienne( très ) , ça doit être bon, bisous et bonne journée



mitokola 20/10/2010 18:09



Heu.... je ne dirais pas tajine mais.... "patina", à mon sens c'est vraiment très différent.... bisous



Heart Of Wild 19/10/2010 17:11



Je ne connaissais pas du tout. Merci pour cette découverte ! Moi qui aime beaucoup le concombre, voici une autre façon de l'accomoder !



mitokola 19/10/2010 18:42



merci à toi, bisous et belle soirée,



Katarinetta 19/10/2010 07:03



Merci pour cette nouvelle recette qui me fait découvrir la livèche !!


Merci pour tes messages sur mon blogs
Je te souhaite une très bonne journée


Bisous



mitokola 19/10/2010 17:47



merci Katarinetta, gros bisous



Valérie 18/10/2010 20:22



Pour t'avouer je ne lis pas !!! je n'ai jamais réussi à me concentrer sur un roman ou un ouvrage épais alors que toute ma famille est très grande lectrice à foison pas bien hein !!!


Bizou à très bientôt



mitokola 19/10/2010 16:58



Tu ne peux pas tout faire Valérie, il me semble que tu es déjà très occupée.... les  journées n'ont que 24 heures..... et il faut aussi dormir.... alors.... bisous



Valérie 18/10/2010 13:33



J'ai fais un bon petit tour dans l'histoire de Rome, cette ville magnifique que je vénère tout particulièrement … que je connais bien et où j'aimerais vivre !!


Je ne connais pas cette recette, mais elle est bienvenue et elle s'accomodera très bien !!


Je te souhaite un bon lundi, bise, Valérie.



mitokola 18/10/2010 19:43



Merci Valérie, et si tu es vraiment "romaine" lis ces fabuleux écrits d'Apicius... il est encore plus cinglé que moi, mais beaucoup plus pro en matière de cuisine... bizzzzzzzzz