LES FECULENTS... OU LA BETE NOIRE DE LA MINCEUR....

Publié le par mitokola

 Crumble de pommes-de-terre aux épinards

 

 

Longtemps bête noire de la minceur, cette famille

alimentaire est au contraire essentielle !!!

 

Voici de quoi distinguer les vraies infos des préjugés à

abandonner....

 

 

PATES ET POMMES DE TERRE EN FONT PARTIE

 

 

VRAI  

 

mais pas seulement !

 

C'est une très vaste famille, essentielle à la nourriture

des hommes et des bêtes.

 

Elle réunit les céréales (blé, maïs, semoule et riz en tête),

dont sont tirés le pain, les céréales du petit déjeuner et les

pâtes, mais à laquelle appartiennent aussi les pommes-de

terre et toutes les légumineuses (lentilles, pois cassés,

pois chiches, haricots blancs ou rouges, etc.).

 

Leur point commun ?

 

Une forte teneur en amidon, lui-même composé de glucides

(sucres), qui, une fois transformés en glucose, apportent à

l'organisme de l'énergie rapidement utilisable par les

muscles et le cerveau.

 

Pourtant, les féculents ne présentent généralement pas de

goût sucré, car il s'agit de sucres différents de notre

saccharose : ceux des féculents sont des assemblages,

ce qui fait qu'on les a longtemps appelés "sucres

complexes".

 

 

 

Tagliatelles à l'encre de seiche et au saumon fumé

 

 

ILS SONT PLUS CALORIQUES QUE LES GRAISSES

 

 

FAUX

 

Les glucides complexes apportent, pour  1 gramme,

4 calories environ, contre 9 calories pour 1 gramme

de lipides.

 

Cependant, même si les calories sont transformées en

énergie, il ne faut pas faire de confusion et croire que

les lipides sont plus énergétiques.

 

Ils sont juste plus.... caloriques !! car le glucose est

utilisé par l'organisme bien avant les graisses en tant

que carburant physique.

 

Les glucides contenus en grande quantité par les

féculents représentent donc les meilleurs fournisseurs

d'énergie de l'organisme.

 

 

De plus, comme leur digestion par l'organisme est

lente, leurs calories sont brûlées progressivement et

sur une durée assez longue.

 

Cela les rend rassasiants et tout indiqués pour soutenir

l'effort lors d'activités physiques tenues pendant

plusieurs heures.

 

 

Knack aux macaronis

 

 

ILS N'APPORTENT QUE DES SUCRES

 

 

FAUX

 

Les féculents ont d'autres attraits que cet aspect

strictement énergétique.

 

Nombre d'entre eux sont riches en fibres

alimentaires bénéfiques au transit (légumes secs,

riz et céréales complètes), et tous apportent des

vitamines (principalement du groupe B, et C pour

la pomme-de-terre), des minéraux (phosphore,

magnésium et fer, notamment), des oligoéléments

et même des protéines, en quantités variables.

 

Bons pour la santé ?

 

Absolument ! On sait ainsi que les légumineuses

et les céréales réduisent également le mauvais

cholestérol, notamment grâce à leurs fibres

alimentaires, et l'hypertension artérielle.

 

 

pommes de terre rôties aux piments

 

 

IL EST CONSEILLE DE VARIER LEUR CONSOMMATION

 

 

VRAI

 

Non seulement les féculents sont légèrement

différents d'un point de vue nutritionnel, mais il est

maintenant reconnu que la monotonie est l'ennemie

de l'équilibre alimentaire.

 

Ce serait donc dommage de se limiter aux pâtes

et aux pommes-de-terre !!

 

Redécouvrez les légumineuses, par exemple : elles

sont très bénéfiques pour la santé et la ligne, et de

plus peu onéreuses...

 

Un peu plus chic, mais à tester, les différents riz

(de toutes les couleurs) et céréales (épeautre,

orge, millet, kamut...).

 

 

Pain au maïs

 

 

DEUX FECULENTS VALENT MIEUX QU'UN

 

 

VRAI

 

La bonne idée est en effet de les associer.

 

Cela permet de bien combiner leurs différents acides

aminés (constituants des protéines).

 

Essayez le mélange pâtes et haricots blancs (ou fèves),

de pois chiches et de semoule (couscous), de riz et

de haricots rouges (chili con carne).

 

On trouve aussi dans le commerce de nombreux

mélanges tous prêts : riz, lentilles, orge, épeautre...

 

 

pain bannique amérindien

 

 

ON PEUT EN MANGER A CHAQUE REPAS

 

 

VRAI

 

Les féculents peuvent participer à tous les repas,

y compris le matin sous forme de pain ou de

céréales (non sucrées), afin de tenir jusqu'au

déjeuner sans chute de forme.

 

Pourtant, seulement 38 % des femmes en

consomment à ce rythme (contre 60 % des hommes)

et plus d'un quart de la population pense encore

qu'à chaque repas, c'est trop !

 

Ils sont aussi recommandés avant un effort physique

ou intellectuel, comme un examen de plusieurs

heures.

 

Dans tous les cas, on veillera à ne pas les noyer

sous les graisses : en effet, si 100 grammes de

pommes-de-terre à l'eau apportent 0 % de graisses,

100 grammes de frites en fournissent 15 %, et

100 grammes de chips... 37 % !!

 

 

Pain canadien à ma façon

 

 

ILS FONT GROSSIR

 

 

FAUX

 

Ils sont absents de certains régimes hyper

protéinés visant à faire maigrir très vite, mais

ces derniers mènent souvent à l'échec (le poids

est repris très vite, voire accru).

 

Depuis plusieurs années, des travaux de recherche

scientifiques ont clairement montré l'intérêt

nutritionnel des féculents, y compris en cas de

régime, ce qui leur a permis de retrouver une place

de choix dans l'alimentation quotidienne.

 

Toutefois, si l'on veut mincir, on privilégiera la

consommation de féculents de bas index glycémique,

en particulier les légumineuses.

 

En effet,  après ingestion, celles-ci ne déclenchent pas

de forte production d'insuline (à l'inverse, par exemple

des pommes-de-terre en purée ou en frites, du pain

blanc raffiné et des pâtes fraîches plutôt que sèches),

ce qui favorise la perte de poids.

 

Les régimes dits à faible index glycémique (IG) sont

les plus efficaces de tous.

 

A noter toutefois : les féculents font grossir s'ils sont

consommés en excès.

 

Leur stock inutilisé est alors transformé en... gras !!

 

Une balance alimentaire est un précieux outil

pour éviter d'en consommer plus que nécessaire :

ainsi une femme devrait se contenter de 80 grammes

de pâtes (pesées crues) associées à des légumes,

pour garder la ligne...

 

pain irlandais farine complète

 

 

LES LEGUMES SONT SUPERFLUS SI L'ON MANGE

                          DES PATES

 

 

FAUX

 

Au contraire, les repas doivent comprendre un

féculent associé à un ou plusieurs légumes, qui

participent au rassasiement et aux apports

nutritionnels nécessaires.

 

De plus, ceux-ci réduisent encore l'index

glycémique de l'amidon, c'est donc tout bénéfice

pour la ligne.

 

Par ailleurs, il est bon de rappeler que l'association

de protéines et de féculents rend la digestion

difficile.

 

C'est pourquoi, comme cela se pratique en Italie,

mieux vaut mêler à des pâtes, des légumes

revenus à la poêle dans un coulis de tomate,

plutôt qu'une sauce bolognaise.

 

Les protéines seront plutôt prises en entrée, leur

assimilation étant plus rapide.

 

 

(sources Vie Pratique Gourmand)

Publié dans Histoire et anecdotes

Commenter cet article

Messergaster 21/07/2011 17:32



Un très bel article en effet... J'ai eu la mauvaise idée de réduire drastiquement les féculents lors d'un régime après les fêtes de Noel : je n'étais pas devenue une adepte du régime
hyperprotéiné non plus (ça m'a toujours semblé très malsain) et je continuais à absorber des graisses puisque je sais que le corps n'arrive pas à toutes les synthétiser et qu'il en a un réel
besoin... Mais les pâtes, les patates et le pain, je ne m'en concédait que rarement (juste: ma demi-baguette du matin, sans laquelle je ne suis bonne à rien) en me disant que manquant de glucides
pour fabriquer de l'énergie, mon corps aurait pioché parmi la graisse. C'est ce qui s'est passé et jamais l'idée ne m'est passée par la tête de me dire que, certes le corps n'a pas besoin de
"synthétiser" de glucides spécifiques comme ça pourrait être le cas pour certains acides aminés ou gras, mais que cela pouvait malgré tout conduire à des carences-->mon corps, se rendant
compte qui lui manquait de l'énergie, a commencé à faire des économies sur des fonctions qui lui semblaient secondaires : mon flux menstruel s'était bien réduit, par exemple... Donc, moralité :
ne pas faire de régime express, il vaut bien mieux manger comme d'habitude en se limitant à réduire un peu les portions ! Et vive les féculents ! (en plus je crois avoir lu récemment que les
pâtes doivent contenir du triptofan, comme le lait, qui génère la bonne humeur !)



mitokola 23/07/2011 10:16



Et oui c'est vrai que très souvent on agit un peu n'importe comment, mais tu sais, même si je suis persuadée de ce que j'écrits... je n'en fais pas pour autant mon régime... lol, j'ai tendance à
manger du "grand n'importe quoi".... je te souhaite une excellente journée, bisous



Katarinetta 10/07/2010 04:10



Quand j'ai lu le titre j'ai eu peur !! Mais non ouf voilà un article très intéressant !!


Bon samedi


Bisous du Canada



mitokola 10/07/2010 13:10



merci à toi Katarinetta, tu as bien de la chance..... le Québec à cette époque est superbe.... gros bisous



Patricia 09/07/2010 22:47



Coucou, je passe te souhaiter un trés bon weekent. bisous



mitokola 10/07/2010 12:48



merci Patricia, très belle journée, bizzzzzzzzzz



Christine 09/07/2010 18:49



Moi qui suis une accroc des spaghettis... J'en mange sans complexe


bon week end



mitokola 09/07/2010 19:42



et tu as raison... bon week-end aussi à toi, bisous



chacha 09/07/2010 18:35



merci pour ce topo très intéressant, m^me au régime je propose toujours des féculents le tout est de ne pas accompagner de trop de gras. Bonne journée



mitokola 09/07/2010 19:44



tout à fait juste... très belle soirée, bisous