LE COCO DE PAIMPOL

Publié le par mitokola

cocos de Paimpol

 

 

UNIQUE HARICOT DETENTEUR D'UNE AOC....

 

 

C'est en 1928, à Paimpol, en Bretagne, qu'un

marin de la Royale, de retour d'Amérique du

Sud, apporta une poignée de haricots en grains.

 

Dès la première récolte, ce nouveau venu

suscita la curiosité (et très rapidement l'envie) des

voisins, parce que, consommé demi-sec, il se

révéla tout à fait savoureux.

 

Longtemps la consommation du coco de Paimpol

fut réservée aux heureux habitants du Trégor et du

Goëlo.

 

La zone littorale des Côtes-d'Armor bénéficie en

effet de l'influence du Gulf Stream et d'un sol

favorable à sa croissance...

 

C'est pendant l'Occupation allemande que la

culture de cette légumineuse (qui remplaçait

avantageusement le pain) se généralisa.

 

 

cocos de Paimpol

 

 

Commercialisé en gousses de la mi-juillet

jusqu'à la fin octobre, le coco de Paimpol, que

les Bretons aiment cuisiner avec du poisson, se

consomme essentiellement frais et en grains.

 

Aujourd'hui, environ 550 producteurs cultivent

du coco de plein champ dans l'aire géographique

de l'AOC, obtenue en 1998...

 

 

New Orleans 006

 

 

Exclusivement manuelle, la cueillette diffère de

celle des autres haricots.

 

La qualité optimale est atteinte quand la gousse

est souple et que les grains bien formés, se séparent

facilement.

 

Les cueilleurs arrachent les plans, en font des tas et

s'asseoient autour pour "plumer le coco".

 

L'opération consiste à choisir les gousses fraîches

(ni trop vertes, ni trop sèches).

 

Malgré ce tri, il existe des nuances, selon le degré de

maturité, des grains qui se retrouvent dans l'assiette,

avec une dominante jaune paille, parfois marbrée de

violet.

 

Une journée de plumage permet à un cueilleur d'obtenir

150 kg de gousses, soit environ 45 kg de grains frais.

 

Le jour de la cueillette, les cocos qui ont reçu

l'agrément, sont conditionnés en sacs avant d'être mis

pour une nuit dans une chambre froide à 6° C avec

un taux d'humidité de 98 %.

 

Expédiés généralement dès le lendemain, ils sont

offerts aux consommateurs dans toute leur

fraîcheur.

 

 

cocos de Paimpol

 

 

 

COMMENT LE CUISINER ?

 

Ce demi-sec se traite comme un légume frais :

 

- Pas besoin de le laisser tremper avant de le faire cuire

  30 à 40 minutes. Une fois ecossé, le coco de Paimpol

  doit être plongé dans l'eau foide légèrement salée et

  cuit à feu doux...

 

- Parce qu'il reste entier, le coco est parfait dans les

  cuissons longues (navarins, ragoûts...).

 

- Il se déguste aussi en grains, en légumes

  d'accompagnement ou froid en salade.

 

 

- En plat principal, prévoir 450 à 500 gr pour 4 personnes.

 

- S'il est cuit à l'avance, maintenez-le dans son eau de

  cuisson pour éviter qu'il ne se fripe ou se dessèche.

 

- Frais, le coco peut être gardé quelques jours au

  réfrigérateur ou conservé, simplement écossé, un an

  au congélateur...

 

 

(sources Régal, texte Alice Orhant)

Publié dans Histoire et anecdotes

Commenter cet article

mamie caillou 28/05/2010 08:15



vive le coco de paimpol, je suis fan !



mitokola 28/05/2010 08:21



Merci Mamie Caillou de ta gentille visite et commentaire sympa, c'est vrai qu'il est bon ce coco...


Je te souhaite une très bonne journée, à bientôt,


bisous



Jeanne 26/05/2010 19:09



Toujours très interressants t biseses articles, bravo !



mitokola 26/05/2010 19:57



Merci beaucoup Jeanne, tu es super !!! tes visistes me font vraiment plaisir, je te souhaite une très bonne soirée, à bientôt, bisous



patybio 26/05/2010 18:02



merci pour ce partage sur les coco...On pourrait monter une fabrique car avec mes azukis


J 'aime tu le sais ce genre d 'article carte d 'identité


excellente soirée bisous paty



mitokola 26/05/2010 18:36



merci beaucoup Paty, très gentil et tout à fait d'accord avec toi, bonne soirée, bisous



charlene59 26/05/2010 10:12



bonjour


oui c'est bon et çà met en appétit !! Merci pour l'histoire, je ne connaissais pas ! bonne journée bisous



mitokola 26/05/2010 17:02



merci Charlène, très heureuse de ta charmante visite....  toujours très gentil et attentionné passage....


je te souhaite une très bonne soirée, bisous



mimi 25/05/2010 21:11



merci pour toute ses infos bien utile



mitokola 25/05/2010 21:14



merci à toi pour ton gentil commentaire et ta sympathique visite, je te souhaite une très bonne soirée, à bientôt, bisous