L'ANGELIQUE DE NIORT

Publié le par mitokola

angélique

 

 

A Niort, les établissements Thonnard se distinguent

par une fabrication artisanale qui va de la culture

de la graine à la confiserie.

 

Pour Pierre Thonnard, "l'angélique, c'est la science

de la lenteur".

 

Sur cinq hectares en bordure du Marais poitevin,

ce passionné cultive et transforme cette plante

depuis trente ans.

 

Après avoir potassé des livres au Muséum

d'histoire naturelle et testé maints procédés,

Pierre Thonnard clame que pour faire de la qualité,

il faut être de toutes les étapes...

 

 

angélique

 

 

 

De la culture,

 

  (les graines sont semées en juillet,

les tiges coupées au bout de un an et les

graines et les racines récoltées la deuxième

année)

 

au confisage et ses secrets de fabrication, dont

Pierre Thonnard ne dit rien...

 

"Si on ne veut pas avoir de ficelle, il faut plonger

durant huit jours les plus belles tiges dans un

bain de sucre pour obtenir une concentration

continuelle en sucre et en arômes".

 

Puis les tiges sont fendues pour former de larges

rubans.

 

angélique

 

 

 

On dit que le terroir de Niort, fertile, frais mais

ensoleillé, et son climat, font que l'angélique y est

plus parfumée qu'ailleurs :

 

"C'est les pieds dans l'eau, la tête au soleil".

 

Ici, on ne paisante pas avec l'angélique, la ville a

même créé une charte :

 

"Angélique origine garantie Niort-Marais poitevin"

 

pour le pâtissiers, les confiseurs et les restaurateurs.

 

 

angélique

 

 

 

Au XIIème siècle, cette plante de la famille des

ombillifères (anis, célerin, carottes, cerfeuil),

riche en fibres, est consommée comme légume

dans les pays scandinaves.

 

 

Au XIVème siècle, on la cultive pour ses vertus

médicinales (elle est stimulante, dépurative et

expétorante), dans les jardins de monastères,

jusqu'à ce que des religieuses niortaises, aient

l'idée de la confire et d'en faire des liqueurs...

 

 

Au XVIIIème siècle, l'angélique est l'objet d'un

commerce florissant à Niort...

 

 

LES PETITS GATEAUX A L'ANGELIQUE "NIORTAIS"

 

 

(sources Régal N°33, texte de Caroline Mignot)

 

 

 

Publié dans Histoire et anecdotes

Commenter cet article

Jeanne 18/05/2010 15:47



Ton article est  parfait, il y a encore des personnes qui ne connaissent pas l'angélique. La mienne vient de chez Catherine Huvelin qui cultive son angélique sur 1 hectare dans le marais.
Elle confit de manière artisanale et produit également des liqueurs. C'est la première fois que j'en achète, à part dans les mélanges de fruits confits ! Avec nos petites recettes, on
apprend plein de choses, c'est très interessant ! Bravo, bises.



mitokola 18/05/2010 16:25



Tu as de la chance d'habiter là-bas... moi dans mes montagnes... rien ne bouge (et j'aime pas la montagne... )



diane 02/04/2010 09:08



C'est drôle, on dirai de la "chriptonite" (ne connais pas l'orthographe)


Cette pierre qui réduit à néant les capacités extraordinaire de Supermann !


 



mitokola 02/04/2010 13:58



oups !!! c'est vrai ce que tu dis là.... je n'y avais pas pensé mais c'est tout à fait juste...


Dans ce cas précis, c'est une pierre un peu sucrée mais parfaite pour les petits gâteaux... je pars demain chez Hélène à Luxeuil, rentre mardi dans l'après midi... si tu veux appeler mardi soir,
surtout si tu peux, no problem


Bisous poussin et très bonnes fêtes de Pâques surtout si vous êtes en congé tous les deux...



Valérie 01/04/2010 16:12



Ok !! fais moi signe dans ma boite mail OB ce sera plus convivial ensuite on avisera


après c'est difficile d'être dans la famille et se sauver pour nos blog lol  mais bon @ suivre


Oui le logo était très gros en pièce jointe hahahha, tant mieux, ici il grêle et chute des températures aie aie neige ce matin 



mitokola 01/04/2010 17:04



Ok Valérie... re-direction sur OB mail... à + donc...


S'il neige, je suis certaine de bien moins apprécier mon périple...


 



Valérie 01/04/2010 14:39



effectivement nous ne seront pas loin l'un de l'autre 


Dimanche je suis du côté de LURE chez mes beaux parents on pourrait presque se retrouver


@ voir qu'en penses tu ? 


Bizes



mitokola 01/04/2010 16:05



Why not ? ce serait sympa... j'aimerais bien en tout cas


J'en parle avec ma copine de Luxeuil et te tiens au courant, d'ac ?


J'ai enfin trouvé ton logo... en fait je l'avais bien dès la première fois... il était si grand et si gros que je ne l'ai pas vu...


Bisous



Valérie 01/04/2010 11:22



Je viens te souhaiter de bonnes fêtes Pascale $
Bizes



mitokola 01/04/2010 14:28



Merci Valérie, je serais à Luxeuil-les-Bains pour Pâques... et je passe tout prêt de chez toi... j'aurai une pensée pour toi à ce moment-là... 


Très bonnes fêtes Pascales aussi à toi et ton entourage,


Bisous