COQUILLES SAINT-JACQUES

Publié le par mitokola

"PECTUN MAXIMUS"



(attention !! l'Union Européenne a adopté une définition
très floue   : le nom Saint-Jacques peut légalement
s'appliquer aux coquilles Saint-Jacques comme aux
pétoncles "chlamsys", coquillage de la même
famille (pectinidés) qui arrivent du Canada, de
Nouvelle Zélande ou du Japon).



St-Jacques


- La Coquille Saint-Jacques existe depuis 570 millions

  d'années.



- Il semble qu'à la préhistoire, elle se consommait crue

  et fut très appréciée dans l'Antiquité.




- Les pélerins qui rejoignaient Saint-Jacques-de-
  Compostelle, arboraient ce coquillage sur leur 
  manteau, bâton et chapeau...



(la légende raconte qu'un chevalier hérétique, après un
naufrage, refit surface à proximité de l'embarcation qui
transportait le corps de Saint Jacques de Galice en Galilée...
.....
Le chevalier se convertit, et les coquilles qui couvraient
le bateau, furent appelées : Coquilles Saint-Jacques...
)



- La pêche de la coquille Saint-Jacques est très 
  réglementée.



- En général entre mai et octobre....
  En Manche, elles sont souvent sans corail, 
  en Atlantique, le corail est souvent assez 
  gros et coloré.




EPSN1037



- Fragile, elle doit être traitée avec délicatesse...



- La coquille Saint-Jacques d'Erquy a la faveur des
  connaisseurs mais la normande est tout aussi
  appréciée (elle possède même un label rouge
  depuis 2002).



- La partie blanche qui est la plus consommée
  (la noix) a ses favoris, mais beaucoup apprécient
  également la partie orangée (le corail).



- Pour garder toute sa saveur, elle doit être à peine
  poêlée (1 minute) et le coeur doit resté translucide.



- Elle peut être flambée (Cognac, Armagnac, Calvados)
  ce qui va aider la cuisson à roussir en surface la
  coquille sans en durcir la chair...



- Crues, en tartare assaisonnée d'un jus de citron et
  de fines herbes, nature pour les puristes...



SAINT-JACQUES SUR LIT DE COURGETTES AU WAKAME

Publié dans Histoire et anecdotes

Commenter cet article

Didier 21/03/2010 11:16


Tu as touché mon point sensible
j'adore ce coquillage délicieux
je ferais des kilomètres pour en déguster
merci pour tous ces renseignements
douce journée
bisous
Didier


mitokola 21/03/2010 11:43


Merci Didier...
Je crois que nous sommes beaucoup à aimer les Saint-Jacques, malheureusement, il n'y en a pas toute l'année....
La pêche s'arrêtant en mai, profitons-en encore un peu...
Je te souhaite un très bon dimanche (pluvieux ici...)
A bientôt
Bisous


mamie caillou 21/03/2010 09:44


si elles peuvent porter le même nom, pétoncles et st jacques n'ont pourtant pas la même saveur


mitokola 21/03/2010 11:40


Non, c'est vrai mais j'avoue aimer les deux !!
Bon dimanche
Bisous


Léa487 21/03/2010 06:16


Merci de nous parler des coquilles st Jacques et je te dirai que j'aime bien le tout, le corail a un gout plus prononcé. Pour les fours, ici dans certains village ils font la fête du
pain. Bon dimanche et de gros bisous ma belle  


mitokola 21/03/2010 11:38


Merci pour ce commentaire très intéressant, vous avez encore le fonctionnement du four dans le village... il faut le préserver.... 
Bon dimanche à toi
Bisous


Chaudronnette 20/03/2010 21:26


Voici un de mes plats préférés...merçi de ta visite
Chaudronnette


mitokola 20/03/2010 22:11


de rien Chaudronnette, merci à toi
bon week-end
bisous


AU-FOURNEAU 20/03/2010 17:27


UNE TRES BELLE RECETTE ET MERCI POUR LE COURS D'HISTOIRE
BISOUS


mitokola 20/03/2010 20:08


 merci aussi pour ton passage et ton commentaire...
bon week-end,
bisous